Comment connaître les tarifs EDF ?


Vous êtes client EDF et souhaitez changer de fournisseur ? Ou alors, vous aimeriez connaître votre consommation énergétique en vue de la maîtriser ? Dans les deux cas, vous cherchez à faire des économies. Commencer par connaître les tarifs EDF et ceux des autres fournisseurs est la première étape à suivre. Cela vous permettra de comparer les offres. En revanche, il vous faudra croiser d’autres critères pour trouver la solution qui vous convient le plus.


Pour en savoir plus, consultez ce site web.


Combien coûte l’électricité chez EDF ?


Infos fournisseur énergie

EDF est le fournisseur français historique en électricité. En cela, il est tenu de respecter les tarifs réglementés par les pouvoirs publics. Pour EDF, nulle possibilité de s’en écarter, ce qui n’est pas le cas de ses concurrents, lesquels ont investi le marché de l’énergie dès son ouverture en 2007. Ces tarifs EDF sont réévalués de manière périodique afin de correspondre aux frais de l’entreprise à couvrir, à la réalité énergétique et aussi à la mise aux normes des centrales nucléaires et au développement des énergies renouvelables destinées à les remplacer. C’est pourquoi il vous faudra consulter les tarifs EDF à un moment T, pas ceux des années précédentes auxquels vous risquez de ne plus être soumis. Qui plus est, les tarifs de l’électricité, mais aussi du gaz, du carburant, du fioul… ne cessent d’augmenter depuis plusieurs années. Raison de plus pour en suivre précisément l’évolution.


Comment faire des économies énergétiques ?


Comme il se doit, les fournisseurs alternatifs proposent des prix plus attractifs. Pour autant, il s’agit de bien mesurer sa consommation quotidienne, ses habitudes de vie et la dépense énergétique inhérente à son habitation avant de signer un quelconque contrat ou abonnement. Dans tous les cas, pour réaliser des économies d’énergie et par la même occasion faire un geste pour la planète, il est conseillé de rénover son logement afin de le rendre moins énergivore, ce à quoi vous aident l’Etat et les Certificats d’Economie d’Energie (CEE). Ces derniers obligent les fournisseurs comme EDF à subventionner vos travaux.